Apprendre à lire l'ECG

Intérêt d'un ECG de bonne qualité

Envoyer Imprimer PDF

Un ECG de bonne qualité, pour être tout simplement lu puis interprété, doit répondre à des critères simples.

L'ECG est un examen simple, certes, mais lorsqu'il est fait par plusieurs intervenants au fil du temps chez le même patient (par son cardiologue, par un urgentiste, par une infirmière par-ci, par un aide-soignant par-là, par l'étudiant en médecine lors d'une hospitalisation, ...), on doit pouvoir comparer les différents ECG réalisés.

Hors, de nombreux "petits changements" impactent l'ECG obtenu:

1. La position assise modifie le QTc, la taille des ondes R et la fréquence (1). La position standard, c'est couché (depuis 1938).

2. Les électrodes aux racines modifie l'axe dans 5 à 10% des cas (2). La position standard, c'est poignets et chevilles (Einthoven, 1893)

3. Le non respect des conditions d'enregistrement augmente le nombre d'ECG réalisés pour (enfin) avoir un ECG lisible (3).

4. Une malposition des électrodes peut entrainer des conclusions facheuses pour nos patients
(coronarographie en urgence pour suspicion d'infarctus à cause d'une inversion d'électrode sur un bloc de branche droit complet isolé)

De l'importance d'une bonne formation à la réalisation de l'ECG

Il est donc INDISPENSABLE de bien se former, de connaître les règles simples qui au final permettront d'obtenir plus facilement et plus rapidement des ECG interprétables.

Attention au parrainage à la volée, les médecins hélas n'étant souvent pas mieux formés que les infirmiers (déjà pas bien formés du tout) à la réalisation d'ECG de bonne qualité.

ECG: le livre

Le guide pratique de l'ECG - 2009 - 2è édition

Dans toutes les librairies
Auteur: Dr SENDE

PUBLICITE