Apprendre à lire l'ECG

Histoire de l'ECG

Envoyer Imprimer PDF

La période 1842 - 1942 constitue le premier centenaire de l'électrocardiographie, des balbutiements, des premières découvertes scientifiques à l'ECG 12 dérivations. Nous allons essayer de "refaire" l'histoire à travers 11 dates.

1842 : 1er courant électrique d'origine cardiaque
Carlo Matteucci, physicien italien, montre qu'un courant électrique passe à chaque battement cardiaque.

1856 : 1er potentiel d'action d'origine cardiaque
Rudolph von Koellicker & Henrich Mueller enregistrent un potentiel d'action, enregistrement fait en mettant en contact un nerf de patte de grenouille avec un cœur isolé : à chaque battement cardiaque, on observait une contraction de la patte de grenouille.

1887 : 1er ECG humain
Augustus D. Waller, physiologiste anglais, publie le 1er électrocardiogramme humain. En liant à un tube capillaire dans un champ magnétique une électrode posée sur le thorax d'un " cobaye " humain (T. Goswell, son technicien de laboratoire), on voyait varier le niveau liquide dans le tube à chaque battement de cœur.

1893 : " Electrocardiogramme " (presque) pour la 1ère fois
Willem Einthoven utilise le terme électrocardiogramme " pour la 1ère fois " à une réunion de la Deutsch Medical Association. (Il confiera plus tard que A.D. Waller l'avait utilisé avant lui. )

1895 : PQRST
W. Einthoven met en évidence 5 ondes sur le tracé électrocardiographique, ondes qu'il nomme respectivement P, Q, R, S, T.

1910 : 1ère revue d'électrocardiographie
Walter James et Williams H. publient la 1ère revue américaine d'électrocardiographie.

1912 : Le triangle d'Einthoven
W. Einthoven présente pour la 1ère fois devant une société savante, la Chelsea Clinical Society, le célèbre triangle équilatéral formé par les dérivations DI, DII et DIII.

1920 : L'onde de Pardee
Harold Pardee publie le 1er ECG d'un infarctus aigu du myocarde chez un homme, avec la repolarisation caractéristique dite "onde de Pardee".

1924 : Einthoven Nobel
W. Einthoven reçoit le prix Nobel de physiologie et médecine pour la mise au point du 1er électrocardiographe.

1938 : V1 à V6 : position officielle
La position des dérivations précordiales V1 à V6 est définie par convention par l'American Heart Association et la Cardiac Society of Great Britain.

1942 : aVR, aVL, aVF
E. Goldberger ajoute 3 dérivations périphériques aux 3 dérivations déjà décrites par Einthoven, à savoir aVR, aVL et aVF.

ECG: le livre

Le guide pratique de l'ECG - 2009 - 2è édition

Dans toutes les librairies
Auteur: Dr SENDE

PUBLICITES