APPRENDRE L'ECG APPRENDRE L'ECG

Tachycardies Jonctionnelles

MENU DU SITE

Page d'ACCUEIL

PHYSIOLOGIE

ANALYSE

ECG ANORMAUX
    Conduction
    Rtm Ventric.
    Extrasystoles
    Tracés d'Infarctus
    Médocs, Ions ...

INDEX du Site
    (de A à Z)

Des QUESTIONS ?
 

[Caractéristiques]   [Flutter] [AC/FA] [T. Sinusale] [Extrasystoles] [Arythmie Sinusale] [R. d'échappement]

Tachycardies Jonctionnelles

      On parle de tachycardie jonctionnelle devant toute tachycardie régulière, de type supraventriculaire, ayant son origine au niveau du noeud atrio-ventriculaire.

Physiopathologie

      En réalité, le noeud atrio-ventriculaire lui-même n'a pas une automaticité suffisante pour être un pacemaker. Par contre, les zones directement en contact avec ce noeud (fiasceau de His en aval, fibres auriculaires en amont) en ont une. Aussi, selon l'origine de cette anomalie rythmique, on aura divers aspects électrocardiographiques (Position de l'onde P' par rapport au complexe QRS):
- onde P' précessive si le foyer est en amont du neoud ("prénodal")
- pas d'onde P' visible si foyer paranodal
- onde P' rétrograde, après le complexe QRS si foyer "postnodal"

Diagnostic électrocardiographique

  • Fréquence cardiaque 120 à 200 en général
  • Rythme régulier (espaces R-R identiques)
  • Par contre, ondes P' (*) absentes, avant ou après chaque complexe QRS
(*) Les ondes P' correspondent à la dépolarisation des oreiillettes à partir d'un foyer différent du noeud sinusal. Quand elles précèdent, les ondes P' induisent une difficulté diagnostic différentielle entre une origine auriculaire ou jonctionnelle.

DI aVR V1 V4
DII aVL V2 V5
DIII aVF V3 V6
Tachycardie jonctionnelle à 150 sans onde P' visible


Diagnostic différentiel

  • Tachycardie sinusale
    Devant une tachycardie jonctionnelle de type "prénodal".
  • Flutter auriculaire
    L'aspect en "dents de scie", la fréquence des ondes P' suffisent en général à faire la distinction.

Etiologies

  • Idiopatiques
  • Syndrome de Wolff Parkinson White
  • Causes médicamenteuses
    Cardiotropes (digoxine, antiayrthmiques, ...)
  • Causes cardiaques
    Maladies mitrales, hypertension artérielle, ...


APPRENDRE L'ECG Site créé et géré par le Dr Jean Sende, urgentiste,
pour la société EDNES.COM
Best seen with