APPRENDRE L'ECG

Rythme d'échappement jonctionnel

MENU DU SITE

Page d'ACCUEIL

PHYSIOLOGIE

ANALYSE

ECG ANORMAUX
    Conduction
    Rtm Ventric.
    Extrasystoles
    Tracés d'Infarctus
    Médocs, Ions ...

INDEX du Site
    (de A à Z)

Des QUESTIONS ?
 

[Carac.gnles] [Flutter] [AC/FA] [T.Sinusale] [T.Jonctionnelle] [Extrasystoles] [Arythmie Sinusale] [R.d'échappement]

Rythme d'échappement jonctionnel

      On parle de rythme d'échappement jonctionnel devant un tracé électrocardiographique régulier dont la fréquence varie entre 40 et 60/min, et dont l'origine est un foyer ectopique jonctionnel.

Physiopathologie

      La fréquence de stimulation normale des foyers sinusal et jonctionnel est respectivement de 60 - 70/min et 40 - 60/min. Si la fréquence de stimulation sinusale est diminue par rapport à la norme, le relais peut être pris par un foyer jonctionnel dont la fréquence de dépolarisation sera devenue supérieure. D'où un tracé relativement lent, d'aspect jonctionnel.

Diagnostic électrocardiographique

  • Complexes QRS de morphologie identique, appraissant après une pause
  • Pas d'extrasystole précessive
  • Onde P' (anormale) si rythme d'échappement auriculaire (non sinusal)
  • Pas d'onde P ou onde P rétrograde si rythme d'échappement nodal (jonctionnel)

Diagnostic étiologique

  • Idiopathique bénin
  • Médicaments: Intoxication digitalique, association d'antiarythmiques

[Carac.gnles] [Flutter] [AC/FA] [T.Sinusale] [T.Jonctionnelle] [Extrasystoles] [Arythmie Sinusale] [R.d'échappement]

Apprendre l'ECG Site créé et géré par le Dr Jean Sende, urgentiste,
pour la société EDNES.COM
Best seen with